Études supérieures

BTS ELECTROTECHNICIEN au Lycée Branly

ÉLECTROTECHNICIEN ?

Si l’électronique est utilisée partout dans la vie quotidienne, l’électrotechnique est présente essentiellement dans la production industrielle : elle sert aussi bien à la commande d’appareils qu’au fonctionnement d’une chaîne de montage ou de système complexes (robot). L’activité professionnelle du technicien supérieur est centrée sur l’énergie électrique, sa conversion et ses utilisations. Au sein d’un bureau d’étude, sous la responsabilité d’un ingénieur, il doit pouvoir concevoir, réalise, maintenir et dépanner des systèmes électrotechniques, calculer ou dessiner des circuits électriques de commandes. En atelier de production, il organise le travail d’une équipe et suit le déroulement des opérations. Il peut procéder à la vérification du matériel fabriqué qu’il installe et met en service.

PROFIL

Il faut avoir de la curiosité pour les disciplines scientifiques, en particulier pour les phénomènes physiques. Vous êtes minutieux, méthodique, habile manuellement. Vous aimez concevoir et réaliser des systèmes complexes. L’esprit d’équipe est également indispensable.

LA FORMATION

L’enseignement professionnel domine la formation. Vous étudierez les systèmes de production, de distribution et de gestion de l’énergie électrique. Vous connaîtrez : les principes de l’électrocinétique et de l’électromagnétisme, les systèmes et réseaux de distribution d’énergie, les protections (disjoncteurs, coupe-circuit, relais de protection, récepteurs, alternateurs, transformateurs…), l’électronique de puissance (hacheurs, onduleurs, redresseurs, gradateurs, la conversion de courants forts, d’alternatifs en continu…), l’informatique industrielle (automates, micro-contrôleurs, utilisation de logiciels industriels de schématisation électrique, le calcul d’installations et de distribution d’énergie, l’utilisation de bases de données…).

DEUX STAGES EN ENTREPRISE D’UNE DURÉE DE QUATRE SEMAINES CHACUN SONT OBLIGATOIRES

Le stage ouvrier en fin de première année et le stage technicien en janvier de la deuxième année. Ils donnent lieu à la production de deux rapports pris en compte pour les épreuves finales.

Une étude suivie d’une réalisation industrielle sert de support à l’épreuve de projet tetchnique.

ÉPREUVE DE CHANTIER

Dans le cadre du projet des Agences de l’Energie des Lycées (AEL) mené en partenariat avec la région, des lycéens de première STI2D EE du lycée ont durant l’année 2014-2015 proposé des solutions pour économiser de l’énergie dans le lycée. Ils ont notamment proposé de changer les luminaires de la salle informatique par des luminaires à LED. La région a approuvé ce projet et financé l’achat des luminaires.
Cette année, lors de leur épreuve de chantier, les étudiants du BTS ELECTROTECHNIQUE ont mis en place ces nouveaux luminaires qui reduisent la consommation électrique tout en améliorant l’ambiance lumineuse de cette salle fréquentée par tous les élèves du lycée. Durant leur journée de chantier, tels des professionnels, les étudiants ont assuré les travaux pour que la salle soit disponible dès le lendemain.

QUE FAIRE APRÈS ?

La poursuite des études
Dans des licences professionnelles telles que la Maintenance industrielle en génie électrique (Lille), l’Optronique (Versailles), Mécatronique (Grenoble), Electrohydraulique (Nancy), Applications industrielles des lasers (Dijon)… Dans certaines écoles d’ingénieurs sur dossier : INSA, ENI…

L’INSERTION DANS LA VIE ACTIVE

Dans des bureaux d’études, dans l’installation et la réalisation d’équipements industriels, la maintenance, les laboratoires d’application. Beaucoup de grandes entreprises recrutent des électrotechniciens sur concours : EDF, SNCF, RATP, le Ministère de la Défense, des Transports, etc. Les secteurs de la chimie, de l’agroalimentaire, de l’automobile, de la sidérurgie font appel en masse aux techniciens supérieurs en électrotechnique.

BTS SYSTÈMES NUMÉRIQUES SN Option Informatique et Réseaux - IR

Le technicien supérieur en SNIR (Systèmes Numériques en Informatique et Réseaux) développe et exploite des applications et des systèmes informatiques organisés ou non en réseau. Il est au coeur d’une révolution technologique où la communication et les services informatiques prennent de plus en plus d’importance dans notre monde moderne! Les développements actuels des systèmes informatiques et des systèmes de communication (téléphones portables, GPS, Internet, etc.) élargissent considérablement les domaines d’application de l’informatique.
Il exerce ses compétences au sein d’une équipe dans des sociétés de service en informatique industrielle ou des sociétés utilisatrices ou réalisatrices d’équipements informatisés.

Le technicien supérieur SNIR doit faire preuve de curiosité technique,d’imagination et de créativité, d’autonomie dans l’action, d’écoute de l’autre, d’esprit d’initiative, et de rigueur.
L’admission se fait sur la base d’un baccalauréat, idéalement de sections scientifiques et techniques comme le BAC STI2D ou le BAC général.

ACTIVITES D’UN TECHNICIEN SNIR
Création de programmes dans divers langages : C, C++, Java, HTML, PHP, MySql, etc. et sous divers systèmes d’exploitations : DOS, Windows, Linux, Unix.
Mise au point et installation de systèmes informatiques.
Programmation, configuration et installation de réseaux.
Maintenance des systèmes informatiques : dépannage, mise au point , configuration, évolution des systèmes.
Contacts avec la clientéle : apporter une solution informatique à un problème posé (construction d’un cahier des charges, conseils pour choisir une solution informatique, etc.).